Quel scooter électrique choisir ?

Quel scooter électrique choisir ?

Publié le • Modifié le 2018-07-27 14:00:00 par Benoit- éditeur @ sitedesmarques - vu 2172 fois.

J’habite à 5 kilomètres des locaux du Site des Marques. Pour se rendre au travail le matin, pas toujours simple. 5 kilomètres, c’est pas trop loin, mais la distance est suffisament longue pour me démotiver à l’idée de la faire à pieds. Alors quoi ? Métro, bus, voiture ? J’ai voulu changer. Et j’ai décidé de tester le scooter électrique !

Problème : lequel choisir ?  Les marques de scooters électriques chinoises ont souvent mauvaise réputation... Je n’avais pas envie de me tourner vers quelque chose de décevant avant même de commencer. J’ai donc décidé de tester le scooters au top sur le marché : les scooter Unu

Après avoir lu cette publication, vous saurez tout sur Unu. Je vais vour raconter mon expérience personnelle. Mais notre équipe est allé bien plus loin dans l’enquête ! Nous avons rencontré les fondateurs, testé le scooter, épluché les questions que se posaient les internautes à son sujet, travaillé des semaines pour vous fournir cette publication. A l’issue de sa lecture, il ne vous restera plus qu’à faire votre choix. Alors en selle : c’est parti !



De l’idée d’un scooter électrique au test d’Unu

L’idée du scooter électrique ne m’est pas tombée du ciel. Un jour, alors que je lisais The Good Life, je tombe nez à nez avec une publicité de la marque Unu-motors. L’idée d’éviter les embouteillages de la voiture, l’inconfort des transports en commun et le bruit infernal du scooter thermique me séduit tout de suite. D’autant plus que je participe par la même occasion à éviter la pollution de l’air. Ca me tente ! Je me rends immédiatement sur le site Internet d’Unu, onglet « Demande d’essai » et organise mon test.

Là, première surprise : il n’y a pas de magasinUnu refuse en effet de passer par des revendeurs et veut garder la main sur la délivrance de ses scooters. Aussi, il est impossible de trouver un Unu en garage. Oui, mais alors … comment font ils ? Eh bien ils les envoie ! Regardez la photo juste en dessous !



C’est ce qui vous attend si vous achetez un Unu. Vous le recevrez directement chez vous, joliment emballé dans son packaging raffiné. Avant même d’avoir testé : j’adore le concept. L’idée de recevoir mon scooter par La Poste dans une boîte en carton me séduit immédiatement.

Pourtant, au téléphone avec un agent du service client d’Unu, je m’interroge encore. « Si vous n’avez pas de magasin, comment allez vous faire pour me faire tester le scooter ? ». C’est très simple ! Unu fonctionne par l’intermédiaire de « pionniers ». Des ambassadeurs de la marque répartis aux quatre coins de l’Europe qui organisent les tests-produit auprès des consommateurs potentiels qui le demandent. Par leur intermédiaire, Unu est aujourd’hui présent dans les 25 plus grosses villes de France. Les pionniers que vous y trouverez vous feront découvrir le produit et vous expliqueront en détails son fonctionnement. Génial !

Avant même d’avoir testé Unu, le process bien ficelé de la marque vous fait entrer dans une atmosphère. Vous imprégnez petit à petit le monde Unu sans même vous en rendre compte. Mon test est fixé dès le lendemain de mon appel. Le service client me met en contact avec mon pionnier. Je l’appelle. On se donne un point de rendez-vous. Vivement demain !




Sur le grill : le test du scooter Unu

Rendez-vous avec Karl, pionnier Unu de la première heure. Jeune, dynamique, souriant, il nous attend devant son scooter, veste en cuir Unu sur les épaules.

Avant d’entamer le test, l’équipe du Site des Marques bombarde Karl de questions. Où sont fabriqués les scooters ? Comment ça fonctionne ? Combien ça coûte à l’achat ? A l’entretien ? Karl a bien voulu répondre en détails à toutes nos questions. Retrouvez ses réponses et l’interview du fondateur de la société sur la fiche marque d’Unu

Une fois notre interview achevée, me voilà assis sur le scooter. A noter que je ne suis vraiment pas un adepte du deux roues. Pour ne rien vous cacher, j’en ai conduits quelques fois étant plus jeune, mais n’en ai jamais eu personnellement. Autant dire que je ne suis pas un habitué : je vous donne l’avis d’un utilisateur très occasionnel.




Le confort d’abord. Le scooter est agréable. On s’y sent bien. A l’aise. En sécurité. C’est presque bluffant. Mes précédentes expériences sur un scooter 50 cm3 m’avaient en effet laissé dubitatif. Je trouvais le scooter lourd pour sa taille et assez peu maniable pour un non-initié. Sur un Unu au contraire, on se sent en confiance.

Et pour cause, le scooter Unu a la particularité d’être extrêmement léger. En tout et pour tout, un scooter Unu c’est 58 kg avec une répartition des masses de 50% à l’avant, 50% à l’arrière et un centre de gravité très bas. La légèreté du scooter favorise donc le sentiment de confort et d’aisance. On sent tout de suite qu’on contrôle parfaitement le scooter, qu’on en est maître et qu’il ne peut nous échaper. 

En plus de sa légèreté, la sensation de confort d’Unu est assuré par la sellerie. Relativement large, mais pas au point d’en devenir encombrante, la selle assure une bonne assise sur le scooter. 

Enfin, le confort est garanti par un design rassurant et familier. Les scooters thermiques habituels ont souvent un design aux lignes japonaises assez agressives. Le scooter Unu ressemble plus à une Vespa. Ses formes arrondies sont chaleureuses et rassurantes. Le produit est sobre, élégant et visuellement agréable. La prise en main est bonne, intuitive. Assis sur le scooter, on a vraiment l’impression d’être sur un gros vélo ! 




Après avoir enlevé la béquille, je démarre le scooter et me lance. J’avais confessé à Karl que c’était une première sur un scooter, et ça ne l’avait pas vraiment rassuré...! Pourtant, la prise en main est rapide, intuitive et spontanée. Il m’a fallu une demie-seconde pour me sentir à l’aise sur le scooter. Je pensais commencer à vitesse très basse, de peur de me retrouver dans le caniveau. Pourtant, c’est exactement l’inverse qui s’est produit. Une fois lancé, le scooter se maîtrise avec une facilité déconcertante. Si bien que j’ai pu accélérer quasi-immédiatement. Je descends le troittoir, les suspensions sont bonnes et m’assurent une bonne retombée.




Me voilà sur la route. Le scooter ne fait aucun bruit. Le souvenir que j’avais des scooters 50 cm3 était celui d’un appareil poussif au démarrage. Sentiment dupliqué par le bruit parfois assoudissant du moteur. Là, le scooter Unu est totalement silencieux. Aussi la sensation de rapidité est d’autant plus forte et d’autant plus palpable que sur un scooter à moteur thermique.

Grâce à son poids extrêmement faible, le scooter est particulièrement maniable. De plus l’écart entre les deux rétroviseurs est assez réduit. C’est même l’un des plus réduits sur le marché du scooter. Il me permet de me faufiler sans difficulté entre les voitures. 

Vitesse maximale : 45 km/h. On les atteints en 11 ou 12 secondes pas plus. Même si ça peut paraître long, en réalité la sensation de vitesse est telle qu’on n’en demande pas beaucoup plus. En tout cas en ce qui concerne la version premium que nous avons testée (3.000W). 

Je fais mon petit tour de dix minutes. Je me régale. Je suis charmé. Je demande même une rallonge à Karl pour en faire dix minutes de plus. Le test est tout à fait concluant. Unu est un scooter rapide, maniable, simple et agréable à conduire. Je me vois bien en faire l’acquisition. 


Côté pratique : entretien, maintenance 

Côté pratique maintenant. Certes, j’ai testé le produit, mais je n’ai pas pu le garder plusieurs jours avec moi et je n’ai pas d’infos sur l’utilisation quotidienne du scooter. Où en est-on niveau entretien ? Karl qui a le produit depuis bientôt un an a bien voulu répondre à mes questions et m’a éclairé sur son utilisation. 




Le scooter est électrique. Aussi, vous vous en doutez : il est vendu avec une batterie qui se trouve sous la selle. Celle-ci peut être rechargée sur toutes les prises électriques à 230 V. En deux heures de branchement, vous avez déjà rechargé 70% de la batterie. Pour arriver à 100%, il faut attendre à peu près 5 heures. Rien de bien sorcier : il suffit de penser à brancher votre batterie avant de se mettre au lit et vous êtes paré pour la journée

Durée d’autonomie de la batterie ? 50 km. Si vous avez une utilisation urbaine du scooter, vous n’aurez donc aucune difficulté à tenir votre scooter pour une voire deux journées d’affilée. Libre à vous de choisir de n’utiliser qu’une seule batterie, ou d’en acheter une seconde (360,00€), si vous avez une utilisation plus importante du scooter. Dans ce cas, vous pouvez utiliser vos deux batteries en switch. La première chez vous en branchement, la seconde sur le scooter. Cet aspect modulable permet de jongler avec l’autonomie du scooter et de vous garantir un temps d’utilisation idoine pour votre quotidien. 

A l’arrière, vous trouverez un moteur régénératif. Autrement dit, quand on laisse rouler le scooter, ça le fait tourner tout seul il devient régénérateur d’énergie. Au freinage, plus le moteur est gros, plus il freine. Ca permet de préserver les freins et d’économiser de l’énergie. On freine moins, on accélère moins, on laisse plutôt tourner. 

L’entretien maintenant. Celui-ci est légal et indépendant du scooter. C’est simplement qu’on est obligé de faire réviser son scooter au bout de 500km, puis au bout de 4.000km. Cette révision coûte à peu près 50€. Mais c’est quelque chose de très basique, car sur les scooters électriques : aucune mécanique. 


Conclusion sur les scooters électriques Unu motors 

Alors on en vient à la question ultime : est-ce que je vous recommanderais l’acquisition d’un scooter électrique Unu ? Clairement la réponse est oui ! Sans aucune hésitation. Malgré un prix d’achat légèrement au-dessus du marché du scooter à moteur thermique, vous trouverez en Unu un scooter hyper-agréable, fonctionnel, pratique et non-polluant. 


Vous voulez davantage d’infos sur Unu ? Rendez-vous sur la fiche marque Unu motors du Site des Marques

Vous êtes déjà convaincu et souhaitez faire l’acquisition d’un scooter ? Go sur le site d’Unu ! 

Sinon retrouvez plus d’actus et d’infos sur les marques sur Le Site des Marques ! 



l'auteur


Commentaires