Logo sitedesmarques.com Intégrer votre marque
#Agences immobilières

Immobilier : les prix des logements sont en baisse (2013)

Par

 Sébastien Sébastien Auteur picto

Publié le 23/01/2014


Immobilier : les prix des logements sont en baisse (2013)

Selon les professionnels de l’immobilier, en France, le prix des logements a connu une baisse moyenne de l’ordre de 1,6 à 3% en 2013. Ce constat a été établi par plusieurs agences immobilières d’envergure telles que Century 21, Laforêt Immobilier, Orpi, etc.

Ainsi, les agents Laforêt Immobilier estiment que la diminution des prix est de 2%. 1,6% pour Guy Hoquet L’immobilier, 1,8% pour Century 21 et 3% pour Orpi. Ces baisses ont été initiées en 2012 où on avait déjà enregistré un recul des tarifs de 2%. Notons, au passage, que ces baisses ne pourront sans doute pas compenser les hausses qui ont eu lieu avant la crise de 2007. En effet, les prix ont augmenté de près de 79% en 7 ans (entre 2000 et 2007), pour un mètre carré valant, en moyenne, 2871 €.

Alors que les agences de notation s’attendent à un effondrement des prix en 2014, les agents immobiliers pensent, quant à eux, que l’on assistera à une légère baisse comparable à celle de 2013. Bien entendu, l’inversion de la courbe des prix reste à relativiser. De fait, il faut tenir compte de la disparité régionale du marché de l’immobilier français. Si la diminution est significative aux Pays de la Loire par exemple (-7,8%), le Limousin, pour sa part, a connu une forte augmentation de 7,6%

En ce qui concerne la Ville Lumière, celle-ci a connu sa première baisse après 15 ans de hausse non-stop. D’après les estimations de Century 21, les logements parisiens ont perdu 3,9% de leur valeur en 2013. Néanmoins, même avec ce recul, les tarifs restent assez élevés, avec un prix au mètre carré situé au-dessus des 8 000 €… Le secteur du luxe est aussi touché à Paris. En effet, les logements de haut standing ont perdu jusqu’à 20% de leur valeur en 2013.

Le marché de l’immobilier semble donc manifester quelques ralentissements. Sans doute, les prix auraient baissé en raison du manque d’acquéreurs. En effet, ces derniers font face à des factures dissuasives, qui dépassent souvent la capacité financière des ménages les plus modestes.

Que va-t-il se passer en 2014 ? Réponse dans un an…


Suivez nous sur Instagram !

Chaque semaine, participez à nos jeux concours et bénéficiez de codes promo en exclusivité sur le Site Des Marques !

X