Pimkie

Coup de gueule du jour : Pimkie et la suppression d’emplois

Publié le • Modifié le 2018-02-23 10:30:57 par Reporter- éditeur @ sitedesmarques - vu 455 fois.


La plupart des syndicats ont appelé les salariés de chez Pimkie à la grève à partir de lundi 26 février pour contraindre la direction à revoir son plan de départs volontaires, qui risque de se traduire par bien plus que 208 suppressions d’emplois prévues initialement.

Depuis 2015, les résultats de chez Pimkie sont déficitaires et le chiffre d’affaires en baisse de 10% depuis 2017.
La chaine de vêtements a annoncé la fermeture de 37 boutiques en France en 3 ans (sur 321) et à court terme la suppression de 83 emplois en magasins, 41 en logistique, 84 postes aux sièges.

Au fil du temps, les organismes syndicaux ont découvert que les 125 salariés dont les emplois doivent être supprimé au siège et à la logistique seront « licenciés pour motif personnel en cas de refus de reclassement » a déclaré la CGT.

Selon la CGT, l’entreprise Pimkie veut supprimer coute que coute l’emploi de ses salariés, en leur versant seulement des indemnités légales.

Les négociations, qui ont commencé le 21 février, n’avaient pas pu aboutir et une ultime réunion aura lieu mercredi 28 février.

Les syndicats demandent donc à tous les salariés des magasins de cesser leur travail pour la négociation finale. 


l'auteur


Commentaires

Pimkie
Voir la fiche
Pimkie

Les avis

Noté 4 / 5 par 16 utilisateur(s)


Prêt à porter Trouver un magasin Pimkie proche Trouvez le numéro de Pimkie Voir le site E-commerce
Embellissez votre dressing fashion avec les superbes nouveautés Pimkie !


Lire l'article

Coup de gueule du jour : Pimkie et la suppression d’emplois


Lire l'article

Style casual et très tendance avec la collection de blazers pour femmes Pimkie !


Lire l'article

Un jour, une marque : Pimkie nous dévoile sa nouvelle collection déco


Lire l'article

Pimkie la Saint Valentin, pensez à vous habiller chez Pimkie !


Lire l'article

Bon plan Pimkie : 25 € offerts dès 70 € d'achat


Lire l'article